image
Retour
Marché du véhicule électrique

Les chiffres du marché du véhicule électrique

Près de 90 000. C’est le nombre de véhicules électriques immatriculés en France en 2021. Un chiffre en constante hausse par rapport à l’année dernière. Un chiffre qui témoigne à lui seul de l’intérêt manifeste des français pour l’environnement et leur qualité de vie. Gros plan sur l’état du marché du véhicule électrique, en France et en Europe.

Une hausse significative des ventes sur le marché du véhicule électrique

Avec une hausse de plus de 37% sur les 6 premiers mois de 2021, le marché des véhicules électriques et hybrides ne s’est jamais aussi bien porté. Si, en 2020, la tendance haussière se confirmait déjà avec 21,7% de ventes, 2021 promet d’être encore meilleure. 

Au niveau européen – et en Europe de l’Ouest en particulier – l’embellie se confirme. Il s’est en effet vendu plus d’un million de voitures électriques sur le seul premier trimestre 2021. Ceci grâce aux importantes campagnes de communication des constructeurs, ainsi qu’aux aides gouvernementales substantielles.

Le marché du véhicule électrique stimulé par les aides gouvernementales

Pour permettre d’atteindre l’objectif du “tout électrique” en 2050, le Gouvernement se donne les moyens de ses ambitions.

Le Bonus écologique

Ainsi, il est possible de bénéficier d’aides pouvant prendre différentes formes. Citons d’abord le Bonus écologique. D’un montant maximum de 6 000 euros, il permet de donner un “coup de pouce” aux ménages désirant acheter un véhicule électrique. Cette aide est applicable à la fois aux voitures, mais aussi aux camionnettes électriques ou hybrides. Pour en bénéficier, plusieurs conditions doivent être réunies. Citons-en quelques-unes, comme acheter un véhicule neuf ou, pour une voiture électrique, choisir un modèle avec un taux d’émission de CO2 de 20 g/km au plus.

En savoir plus sur le Bonus écologique

La Prime à la Conversion

Mais tous les ménages ne pouvent pas accéder aux véhicules neufs électriques ou hybrides. Pour aux, la Prime à la conversion encourage l’achat de véhicules plus “verts”. Ici encore, des conditions sont à remplir, notamment en matière de performances énergétiques. Ainsi, deux types de véhicules ouvrent droit à cette Prime à la conversion.

  • les véhicules classés Crit’Air 1, à savoir ceux dont le taux d’émission de CO2 est compris entre 51 et 109 g/km
  • les véhicules classés Crit’Air 2, à savoir ceux dont le taux d’émission de CO2 est compris entre 51 et 109 g/km, et immatriculés après le 1er septembre 2019

A noter que les véhicules électriques et hybrides sont également éligibles au Bonus écologique. 

En savoir plus sur la Prime à la conversion.

Ainsi, pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride, il est possible de cumuler Bonus écologique et Prime à la conversion. 

Les aides locales

Certaines collectivités locales n’hésitent pas non plus à dégainer le carnet de chèque. De fait, elles proposent une aide supplémentaire de 1 000 euros si l’acheteur réside dans une Zone à faibles émissions (ZFE). Certains constructeurs consentent également à d’importants rabais, pour vendre leurs nombreux modèles électriques ou hybrides. Fin 2020, près de 330 modèles, tous constructeurs confondus, étaient ainsi proposés à la vente, LLD ou LOA. 

La France se situe ainsi dans le “Top 3” des pays équipés de motorisations électriques, derrière l’Allemagne, mais devant la Grande-Bretagne. Un rythme qui ne doit pour autant pas mollir si l’objectif de 2050 doit être atteint ! 
Pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide de l’Etat pour acquérir un véhicule électrique ou hybride, FAÎTES LE TEST.

Un coup d’accélérateur notable sur la création des bornes de recharge

Au-delà du prix des véhicules électriques et hybrides, largement réduit par les aides décrites, une question se pose. Celle des points de recharge. Conscient de l’enjeu, le Gouvernement a lancé un grand plan de déploiement sur tout le territoire. Ainsi, entre décembre 2020 et juin 2021, 11 000 bornes de recharge ont été créées. Soit une hausse de 33% en 6 mois. Au total, la France recense plus de 610 000 points de recharge, tous sites confondus (particuliers, stations services, copropriétés, parkings d’entreprises…).

A noter que la moitié des aires de services autoroutières sont équipées de bornes de recharge rapide. D’ici la fin 2022, la totalité de ces dernières devraient être équipées. Signe des temps : même Bison Futé s’adapte ! Le site éponyme met à disposition une carte indiquant les points de recharge rapides sur autoroutes et routes nationales. 

A travers l’ensemble de ces mesures, l’objectif est clair : permettre à tout un chacun de sortir du moteur thermique. Pour ce faire, les constructeurs travaillent sur l’autonomie des véhicules électriques. Aujourd’hui, les modèles les plus performants permettent de réaliser un parcours d’environ 500 km. Certains véhicules proposent également un mode de recharge de la batterie en roulant.

La copropriété dans le marché du véhicule électrique : le maillon faible des bornes de recharge

Selon les projectiosn d’Enedis, en 2028, La France devrait recenser 17 millions de voitures électriques. Dans ce contexte, les copropriétés, hébergeant 45% de la population française, vont devoir s’adapter. C’est aux syndics de copropriété d’accompagner ce changement. Aujourd’hui, trop peu de places de parking sont équipées d’une prise électrique. Cet état de fait dissuade nombre de copropriétaires, d’investir dans un véhicule électrique ou hybride. 

Pourtant, offrir à chaque utilisateur la possibilité de se raccorder à une infrastructure collective apparaît comme une nécessité. Par ailleurs, un tel service sera un élément déterminant pour la promotion de l’habitat collectif. Et cela, que la copropriété soit neuve ou ancienne. Ainsi, proposer une installation de recharge collective est la clé d’une transition au “tout électrique” réussie, car maîtrisée. 

100% elec accompagne les copropriétés dans la mise en œuvre d’infrastructures collectives de recharge pour véhicules électriques. Car avec seulement 2% de copropriétés recensant moins de dix places, tout reste à faire !

Nous contacter pour plus d’informations