image
Retour
Marché du véhicule électrique

Le vrai coût du passage à l’électrique

Vous vivez en ZFE et devez changer de voiture ? Vous en avez tout simplement assez de votre véhicule actuel et réfléchissez à investir dans une voiture électrique ? 100% elec vous donne quelques axes de réflexion pour choisir en toute connaissance de cause.

1. Le coût d’achat du véhicule électrique

Actuellement, le prix d’achat d’une voiture électrique est toujours supérieur à son équivalent thermique. La raison est double. La première réside dans le fait qu’il s’agit d’une nouvelle technologie. Pour produire tous les modèles sur le marché, les constructeurs ont été amenés à réaliser des investissements massifs. Pour rentabiliser ces derniers, de nombreuses ventes doivent d’abord se conclure. Ce n’est qu’après avoir vendu un nombre déjà important de véhicules électriques que le prix unitaire pourra baisser. La seconde raison est liée à l’attitude initiale de la majorité des constructeurs qui ont préféré créer ex nihilo de nouveaux modèles, exclusivement électriques. Toutefois, certains, comme Peugeot ou Renault, ont réussi à adapter quelques modèles thermiques en électrique. C’est le cas, par exemple, de la Peugeot e-208, petite sœur de la Peugeot 208.

L’aide de l’Etat ou la « Prime à la conversion »

Si vous êtes un particulier, vous pouvez peut-être prétendre à l’obtention d’une aide de l’Etat allant jusqu’à 5 000 euros. En effet, l’Etat encourage la vente des véhicules électriques pour accompagner la transition écologique et prendre activement part à la décarbonisation, en particulier des centres villes.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez vous engager à acheter un véhicule électrique et à restituer votre voiture thermique, qui sera détruite. Différents critères doivent également être réunis, aussi bien pour le véhicule acheté que pour celui que vous donnez à la casse.

Toutes les conditions à remplir pour les véhicules thermiques cédés et les véhicules électriques achetés : en savoir plus sur la Prime à la conversion 2022 pour véhicule peu polluant

Le Bonus écologique

Autre aide accordée aux acheteurs, cumulable avec la Prime à la conversion : le Bonus écologique. Accordée aux acheteurs d’un véhicule électrique neuf, cette aide de 5 000 euros est à déduire du prix du véhicule neuf. Votre concessionnaire peut lui-même procéder à cette réduction. Vous pouvez également, en vous connectant sur le site du Ministère de l’Environnement, bénéficier de cette aide.

Attenion : le véhicule neuf doit être immatriculé en France dans une série définitive. Il ne peut pas non plus être vendu dans les 6 mois, ni avoir parcouru plus de 6 000 km.

En cumulant les deux aides, ce sont jusqu’à 11 000 euros que certains ménages (sous conditions de ressources) peuvent économiser sur l’achat d’un véhicule électrique

pour en savoir plus sur le Bonus écologique pour voiture électrique ou hybride

2. Le carburant

Si le coût du diesel et de l’essence ne cesse d’augmenter, plafonnant à plus de 2 euros le litre, celui de la charge totale de la batterie de votre véhicule électrique défit toute concurrence. Comptez une valeur médiane comprise entre 0,146 €/kWh en heures pleines et 0,125 €/kWh en heures creuses. Le tarif le plus économique reste celui de votre propre domicile. Mais il est possible de recharger votre véhicule sur des bornes publiques. La facturation s’effectue alors sur la base d’une période de 15 à 30 minutes. Mais les prix restent bien sûr imbattables, en comparaison de l’essence ou du diesel.

En guise de comparaison, sachez qu’un français effectue environ 30 km par jour, soit 900 par mois et 10 800 par an. En moyenne, on peut diviser par 5 le coût de la recharge totale de la batterie d’un véhicule électrique, comparé au plein d’une voiture thermique, sur la base du même kilométrage.

3. L’entretien du véhicule électrique

Sur ce plan, le véhicule électrique remporte aussi tous les suffrages. La raison ? Son extrême simplicité, comparée à la voiture thermique. Moteur dont la durée de vie est extrêmement longue et nécéssitant peu d’entretien, pas de boîte de vitesse, d’embrayage, de bougies, d’échappement et de courroie de distribution. Au final, seuls les pneus, les essuie-glaces, le liquide lave-glace et les plaquettes de frein seront à changer.

Globalement on admet qu’acquérir un véhicule électrique permet de réduire de 25% les frais d’entretien, par rapport à une voiture à moteur thermique.

4. L’assurance d’un véhicule électrique

Les assureurs proposent des contrats spécifiques aux véhicules électiques, ayant des besoins particuliers. Ces derniers comportent des garanties dédiées, comme l’assistance panne électrique 0 km, le remorquage du véhicule jusqu’à la borne la plus proche, la prise en charge des dommages électriques liés à la recharge, dans le cas où la recharge se déroule à votre domicile… Par ailleurs, certaines compagnies, soucieuses de s’associer à l’effort environnemental commun, consentent à d’importantes réductions, pouvant atteindre 30% du coût de l’assurance globale.

5. Récapitulatif sur le coût du passage à l’électrique

Sur la base d’une Peugeot 208 et une e-208

 Peugeot 208Peugeot e-208
Prix d’achatA partir de 17 000 €Neuve : à partir de 32 700 €
Prime à la conversionSi revenu fiscal inférieur ou égal à 6 300 € : 80% du prix d’achat du véhicule dans la limite de 3 000 € Si vous effectuez plus de 12 000 km dans l’année avec votre véhicule personnel pour votre travail : 80% du prix d’achat du véhicule dans la limite de 3 000 €  Sans condition : 2 500 € Si revenu fiscal inférieur ou égal à 6 300 € : 80% du prix d’achat du véhicule dans la limite de 5 000 € Si vous effectuez plus de 12 000 km dans l’année avec votre véhicule personnel pour votre travail : 80% du prix d’achat du véhicule dans la limite de 5 000 € Si la distance entre votre domicile et votre lieu de travail est supérieure à 30 km : 80% du prix d’achat du véhicule dans la limite de 5 000 €
Bonus écologique3000 €5000 €
Entretien (coût annuel)474 € en moyenne330 €
Carburant (coût moyen constaté en France)Pour un véhicule diesel : 963,67€
Pour un véhicule essence : 1 247,37 €
Pour une batterie consommant 15 kWh pour parcourir 100 km, votre consommation annuelle sera de 2 250 kWh si vous parcourez 15 000 km par an. Cela signifie que pour une consommation annuelle de 2 250 kWh, votre consommation électrique sera environ de 562 €
Assurance (coût moyen)En 2020, il fallait compter en moyenne 528€ à l’année pour souscrire une assurance auto au tiers, contre 596€ pour une formule intermédiaire et 715€ pour une formule tous risques.405 €/an pour une assurance au tiers d’une voiture électrique et 670 €/an en tous risques.

Comme vous le voyez, rouler en électrique s’avère être un choix judicieux si l’on raisonne sur le moyen terme. Ainsi, si vous achetez une berline électrique neuve, l’économie s’élève à 4% dès 4 ans d’utilisation. Mais ce coût baisse de manière très importante avec le temps.

Et si vous achetez un véhicule électrique d’occasion, les économies sont plus intéressantes encore. En comparaison avec un véhicule thermique identique, comptez 28% d’économie pour un véhicule de seconde main et 37% pour une voiture de troisième main.