image
Retour
Borne de recharge en copropriété

Installer une borne de recharge pour voiture électrique en copropriété ? Suivez le guide !

Envie de participer à la lutte contre le changement climatique ? C’est décidé, ça y est : vous « passez à l’électrique ». Un seul doute subsiste… Vous habitez en copropriété et vous vous demandez bien comment faire installer une borne de recharge pour votre véhicule électrique sur votre place de parking. Pire ? Ou mieux… vous êtes en charge de la gestion d’une copropriété et on VOUS pose la question. Alors, particulier copropriétaire, président de conseil syndical, administrateur ou bailleur social, 100 POUR 100 ELEC vous répond. Avant tout, et sauf à ne pouvoir vraiment faire autrement, évitez d’invoquer le seul droit à la prise : pensez collectif ! C’est d’ailleurs l’une des recommandations de Pierre Cao Duc, Expert travaux pour Copro-Service, la coopérative technique de l’ARC, Association des Responsables de Copropriété (lire notre article du 11/02/2022).

Voici quelques-unes des questions à vous poser pour installer une borne de recharge en copropriété

  1. Que vous sollicitiez ou répondiez à une sollicitation, l’identification des besoins de l’ensemble des copropriétaires doit se faire, selon les recommandations d’Enedis, quelques six mois avant la date de votre prochaine assemblée générale.
  2. Les places sont-elles attribuées ?
  3. Le parking est-il couvert ou extérieur ?
  4. Un mix des deux ?
  5. Plus ou moins de 10 places ?

Les étapes pour installer une borne de recharge s’enchaînent sans grandes difficultés.

Pendant ce laps de temps, vous élaborerez votre projet avec l’aide – et c’est là qu’il vous faudra être particulièrement vigilant – de fournisseurs de solutions. Energéticiens, opérateurs de bornes vous proposant des abonnements comme un « fil à la patte » ou électriciens indépendants lucides quant aux bénéfices de la colonne horizontale, réalisez quelques visites techniques et obtenez plusieurs devis.

L’AG se rapproche. Au plus tard, un mois avant celle-ci, bâtissez une étude comparative des solutions proposées :

  • Avec ou sans abonnement ;
  • Liberté ou non dans le choix du fournisseur d’énergie ;
  • Solution figée ou évolutive.
  • Accessibilité à la prime ADVENIR ?

L’assemblée générale est le temps du vote. Les devis, les détails techniques, ont été soumis. Si vous avez bien travaillé, c’est une décision informée que prendront les copropriétaires.

Les deux mois qui suivent constituent un délai de recours.

S’en suit la période des travaux. Percements éventuels, tirage du câble BUS pour la colonne horizontale (Oui, c’est la solution optimale, vous l’aurez compris). Votre syndic fait intervenir un électricien qualifié IRVE (un sésame pour la prime ADVENIR).

Enedis vient installer un compteur Linky dans chacune des armoires équipant les places de stationnement.

Le consuel valide l’installation. L’électricien n’a plus qu’à effectuer la mise en service… et vous, ou vos copropriétaires, à charger votre véhicule et rouler serein, en agissant positivement sur l’environnement.

Notez que vous avez aussi donné un coup de pouce à la valeur de votre bien 😊

En conclusion, si les intervenants sont nombreux, le principe est simple. Certes un peu long, mais vraiment simple. Qui plus est, de la présentation des technologies et opérateurs du marché à la mise en service, en passant par les préconisations, la relation avec Enedis, bon nombre d’installateurs agréés vous accompagneront dans vos démarches.

Vous êtes sur le point d’acquérir une voiture électrique et souhaitez connaître le coût d’une installation de recharge ? Vous siégez au conseil syndical ou assurez la gestion d’une copropriété comme syndic ? Vous pensez faire inscrire la question à l’ordre du jour de votre prochaine assemblée générale ?

CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS !

Installer des bornes de recharge pour voiture électrique dans un parking souterrain ouvert